Les 9 et 10 mai prochains, plus de 100 experts partageront leurs bonnes pratiques et discuteront des dernières tendances digitales, ICT, spatiales et aborderont également la transformation de la mobilité. C'est dans ce cadre précis que les organisateurs ont convié Jo Bertram, Head of Northern Europe, Uber.

La mission d'Uber est de créer une "nouvelle mobilité". Quelles sont justement les plus grandes tendances du secteur ?

Selon nous, le futur de la mobilité urbaine réside dans une mobilité partagée. En ayant plusieurs personnes dans moins de véhicules, nous pouvons sensiblement réduire la congestion, et libérer les espaces occupés par les places de parking. Le facteur important à considérer ici est la technologie. Le "Carpooling" n'est pas nouveau : de nombreuses villes s'y sont essayées pour réduire le trafic. Nos ingénieurs se sont rendus comptes que beaucoup de trajets étaient multipliés et nous avons alors introduit UberPOOL. Le service est désormais disponible dans 30 villes et a notamment permis de réduire la consommation de carburant de 23,5 millions de litres.

 

Quelles sont les initiatives prises par Uber afin de réduire les émissions de CO2, développer un business plus durable et préserver notre environnement ?

En plus d'UberPOOL, nous avons lancé UberGREEN au Portugal et en France, permettant aux personnes présents à Porto, Lisbonne et Paris de commander des véhicules respectueux de l'environnement pour se déplacer en ville. A Londres, nous avons récemment fait un essai avec des véhicules électriques et avons noué un partenariat avec Energy Saving Trust por publier un rapport permettant d'évaluer ce programme.

 

Il y a quelques mois, nous avions relayé l'information suivante : Uber aurait passé une commande auprès de Mercedes-Benz pour de nombreux véhicules autonomes. Est-ce vrai ?

Aujourd'hui, 1,3 million de personnes dans le monde décèdent dans des accidents de la route, chaque année. 94% de ces accidents sont dus à des erreurs humaines. La technologie peut aider à combattre cette tragédie, c'est la raison pour laquelle nous avons effectivement annoncé un partenariat avec Daimler, notamment, pour ajouter leurs futurs véhicules autonomes dans notre réseau Uber.

 

Ne manquez pas son intervention et inscrivez-vous dès aujourd'hui au sommet tech européen : www.ictspring.com

 

Vous pourrez retrouver la totalité de cette interview, en anglais, dans la prochaine édition de BEAST Magazine, disponible dès lundi prochain !

 

Crédit photo : Jeremy Selwyn


Publié le 18 avril 2017