Mardi 10 avril, le Luxembourg a signé 4 déclarations dont un partenariat paneuropéen autour de la blockchain. Particulièrement actif dans ce secteur avec notamment l’initiative Infrachain, il fait partie des 22 pays de l’Union européenne à avoir approuvé cette initiative à Bruxelles.

La Commission l’a annoncé mardi, Journée du numérique 2018 : 22 pays de l’Union européenne ont signé un partenariat de coopération dans le but de favoriser l’échange entre les États.  Cette initiative vise à rendre l’Europe plus forte numériquement en encourageant la coopération entre les États membres à travers la mise en commun de leur expertise. Elle permettra le lancement d’applications blockchain dans les pays de l’Union européenne ainsi que l’amélioration de l’utilisation et de la diffusion de cette technologie.

Y voyant un avenir certain, la Commission a déjà investi 80 millions d’euros en février 2018 dans le lancement d’un Observatoire-forum européen de la blockchain. Ce projet vise à promouvoir l’utilisation de cette technologie et ses évolutions. Dans ce partenariat, les états membres devraient investir 300 millions d’euros d’ici 2020.

La Commission estime qu’à l’avenir, la blockchain ne sera donc plus seulement utilisée dans le domaine de la finance mais va se généraliser dans tous les services publics. Elle permettra entre autres à l’Europe d’améliorer ses systèmes d’information, renforcer la sécurité, augmenter la traçabilité, assurer une meilleure protection des données personnelles et réduire les coûts.