Le nouveau Ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a annoncé il y a quelques jours son intention de fermer jusqu'à 17 réacteurs nucléaires en France d'ici 2025, l'objectif étant de diminuer à 50% la part du nucléaire dans le pays.

C'est sur RTL Radio que Nicolas Hulot a confirmé qu'il souhaiter fermer jusqu'à 17 réacteurs sur les 58 en activité en France. Bien qu'il n'ait pas donné le nom des centrales qui pourraient venir à fermer, la situation de Cattenom continue de faire réagir les voisins frontaliers. En effet, l'Allemagne et le Luxembourg avaient envoyé un courrier à l'ancienne ministre Ségolène Royal suite à sa volonté de prolonger la durée de vie de la centrale nucléaire de 40 ans. Les ministres prenaient alors " "très au sérieux les préoccupations des habitants des régions frontalières concernées relatives à la sûreté des centrales nucléaires françaises situées à proximité des frontières avec l’Allemagne et le Luxembourg". Affaire à suivre.