Le nouveau site américain Knowhere se base sur l’intelligence artificielle pour offrir aux internautes une information neutre et impartiale. Dans ce nouveau type de journalisme, l’humain n’intervient plus que pour la publication.

Knowhere utilise l’intelligence artificielle en suivant plusieurs étapes. Dans un premier temps, le site doit identifier les sujets populaires, faire une pré-sélection de plus d’un millier de sources différentes et créer une base de données sur le sujet. À partir de ces données, l’IA passe à l'étape de la vérification des sources. Pour cette phase, elle ne s’intéresse pas aux réseaux sociaux mais cherche cinq sources vérifiées ayant déjà publié sur le sujet en question. S’en suit la rédaction de l’article. Cette étape dure entre une et quinze minutes. Puis, afin d’optimiser la grammaire de l’article mais aussi l’algorithme de Knowhere, deux éditeurs le relisent et le corrigent. Enfin, Nathaniel Barling, co-fondateur de la start-up et éditeur en chef le publie.

L’IA propose l’actualité politique en trois versions indiquées sur le site : « impartial », « droite » et « gauche ». Knowhere trouve son enjeu dans le fait de devoir fournir des points de vue divergents sur des faits identiques, sans tomber dans la Fake News. Il propose alors la curation intelligente qui repose sur la combinaison de deux modèles : l’algorithme d’une part et la curation de l’autre. Il s’agit de l’accumulation de la puissance des mégadonnées et de l’intervention humaine. L’intérêt pour ce nouveau système s’est déjà fait sentir à la suite de son lancement, puisque la presse américaine a fait ses gros titres autour de ce nouveau site.