Ce lundi 6 novembre, Carole Dieschbourg, ministre du Développement Durable, a réaffirmé la volonté de l'Etat de s'engager dans la réduction des déchets ménagers en présentant un nouveau plan national des déchets et des ressources.

Le Luxembourg souhaite ainsi s'aligner sur les objectifs de l'Union Européenne avec notamment en point de mire le recyclage de 55% des déchets ménagers. D'autres objectifs chiffrés ont également été mentionnés : réduire de moitié les déchets organiques d'ici 2022, atteindre 50% de déchets plastiques recyclés (aujourd'hui ce taux s'élève à 36%) et que seulement 10% des déchets finissent à la décharge.

Carole Dieschbourg a également mentionné le lancement d'une application qui renseignera les personnes privées sur les jours où elles pourront déposer leurs déchets dans la rue, afin d'inciter les individus à adopter des comportements plus écoresponsables.

Au-delà des particuliers, l'Etat attend également un effort de la part des entreprises afin d'élargir son panel d'entrepreneurs labellisés par la Superdreckskëscht, l'organisme chargé de la collecte des déchets et de leur recyclage dans le pays.

 

Crédit photo : Le Quotidien


Publié le 08 novembre 2017