#Luxembourg

Lancée en 2004, l’opération « éco-sac » poursuit son avancée en faveur de l’environnement. Depuis 2016, VALORLUX compense les émissions en CO2 résultant de tous ses éco-sacs. De plus, le consommateur peut échanger gratuitement son éco-sac abîmé auprès des magasins partenaires ou, s’il n’en a plus l’usage, le déposer au parc de recyclage.

Lancement

En janvier 2004, VALORLUX a lancé l’opération «éco-sac» en étroite collaboration avec le Ministère de l’Environnement et l’Administration de l’Environnement ainsi que la Confédération Luxembourgeoise du Commerce (clc).

 

Objectif et résultats

Cette action vise à éviter autant que possible le recours aux sacs de caisse jetables et à épargner nos ressources naturelles. Depuis le début de l’opération, environ 560 millions de sacs de caisse à usage unique ont pu être épargnés, ce qui représente une économie de 4.891,5 tonnes de plastique ou de 10.879.100 litres de pétrole.

En 2012, la Commission européenne a désigné le projet «éco-sac» comme un exemple de bonne pratique dans le domaine de la prévention des déchets parmi 30 autres projets de différents pays du monde.

 

Approche environnementale

Tous les éco-sacs sont désormais fabriqués à partir de PP recyclé et recyclable. Depuis 2016, VALORLUX compense les émissions de CO2 résultant de la production et du transport de tous les éco-sacs via la fondation MyClimate qui soutient des projets de protection climatique de haute qualité.

En cas de détérioration, le consommateur peut échanger gratuitement ses éco-sacs auprès des magasins partenaires (supermarchés luxembourgeois, mais aussi boulangeries, épiceries, magasins de bricolage ou autres commerces) ou les déposer auprès d’un parc de recyclage, s’il n’en a plus l’usage.

 

Communiqué de presse par Valorlux