Installation de la fibre, bus à haut niveau de service reliant Micheville à la Cloche d'Or, nouveau pôle culturel, discussions sur la création d'espaces de travail : la région de Villerupt est à un tournant de son histoire et semble vouloir opérer un relifting loin des friches industrielles.

Depuis 2009 et le lancement par Nicolas Sarkozy du projet d'aménagement d'Alzette-Belval en tant qu'Opération d'Intérêt National (OIN), l'Etablissement Public d'Aménagement (EPA) de d'Alzette-Belval s'implique dans la réhabilitation et le développement de l'urbanisme sur la commune de Villerupt.

Ainsi, le 19 octobre, l'EPA a signé avec l'Agence Nationale de l'Habitat une convention lui permettant une aide financière pour le réaménagement des habitations dégradées voire insalubres et témoins du passé. Une aide d'1,2 million d'euros sur cinq ans qui va permettre le recyclage de 57 maisons dégradées en 46 logements.

L'objectif, au-delà d'offrir une seconde jeunesse au territoire, vise selon le maire de Villerupt Alain Casoni à « traiter l'espace public – absent de ces quartiers où voirie et réseaux sont dégradés – et à traiter les problèmes de précarité sociale, notamment en créant une mixité sociale non conventionnelle ».


Publié le 08 novembre 2017