Entreprise spécialisée dans le domaine des applications et des solutions mobiles, RMS.lu lance emon, la première application de l’internet des objets (IoT) dans le cloud au Luxembourg. À l’aide de capteurs, emon mesure des données en temps réel comme la température, l’humidité et la consommation d’énergie (puissance, ouverture d’accès, présence, luminosité, qualité de l’air, CO, CO2, NO, NO2, etc). Grâce aux données collectées par emon, les entreprises peuvent automatiquement adapter leur consommation énergétique et économiser de l’argent. Par ailleurs, ces données aideront également les consultants en énergie à être plus précis et plus rapides dans la gestion des passeports énergétiques exigés pour des immeubles nouvellement construits.

Une qualité de vie supérieure au travail 

L’application a été développée en seulement trois mois. Fort de l’assistance pratique d’un ingénieur logiciel Microsoft local, emon a été placé dans le cloud Microsoft Azure. « Nous utilisons nos propres bureaux comme site test pour nos applications », explique Olivier Wagener, ingénieur logiciel chez RMS.lu. « emon surveille notre consommation d’énergie. Sur la base des données collectées, nous laissons entrer de l’air frais si nécessaire, éteignons automatiquement le chauffage, allumons les lampes avant que le travail devienne inconfortable et réduisons les coûts énergétiques. » 

Grâce aux données en temps réel et à l’analyse historique, les consultants en énergie et les facility managers peuvent baser leurs conclusions sur des mesures objectives. Les entreprises seront en mesure d’augmenter la qualité de vie au travail de leurs employés en créant un environnement plus confortable en temps réel. « Grâce à une nouvelle génération de capteurs IoT d’entreprises telles que EnOcean et Sigfox, l’installation d’emon n’exige aucune démolition ou reconstruction », ajoute l’ingénieur logiciel de RMS.lu, Pierre Lotin. « Tous les capteurs transmettent leurs données sans fil à l’application dans le cloud. Toute personne munie d’un navigateur et du mot de passe peut ainsi consulter les données agrégées. » Il n’y a pas de limites quant aux nombres de mesures simultanées et fonctionne même sur des réseaux existants. 

« emon est en effet un des fers de lance pour l’optimisation et l’analyse de la consommation énergétique de bâtiments, ainsi que d’autres paramètres comme la qualité de l’air », dite Carlo Posing, CEO de RMS.lu. « Un des éléments essentiels de cette solution, est qu’elle n’utilise pas de complément « batterie / piles » pour envoyer des données. En effet, en se basant sur les propriétés physiques, nos devices sont autonomes en énergie pour leurs fonctionnements. L’installation d’une infrastructure emon est et restera d’une simplicité exemplaire. » 

 

emon déployé par 1nergie

Les clients peuvent utiliser emon en contrepartie d’une redevance mensuelle basée sur le nombre de capteurs connectés à l’application. L’entreprise de conseils en énergie 1nergie a déjà déployé emon.

 

Communiqué de presse par RMS