Depuis 2015, la Fondation Follereau prend part à la plus grande course du Luxembourg, l’ING Night Marathon, qui aura lieu le 12 mai 2018. Cet événement sportif est une grande fête, et regroupe chaque année plusieurs milliers de coureurs. Autant de personnes participant pour le challenge, les performances, ou pour le défis personnel.

La Fondation propose à tous ces runners de doubler le challenge en courant mais aussi en collectant pour les projets enfance en détresse. Quoi de plus motivant que courir tout en soutenant une belle cause. En effet, encore trop d’enfants en Afrique sont en situation précaire, sans éducation et livrés à eux même.

La Fondation Follereau apporte son aide aux enfants par la mise en place de 14 projets. Grâce à une prise en charge quotidienne (nourriture, habits, soins, soutien psychologique) et l’apprentissage de formations professionnelles de trois ans, les enfants se réinsèrent dans la société et mettent toutes les chances de leur côté pour un futur plein de succès.

 

Nous invitons donc toutes les personnes motivées à courir pour la Fondation, en créant une page de collecte sur la plateforme Alvarum ;

http://www.alvarum.com/charity/2009/challenge/1963

 

Les dons sont 100% sécurisés et reversés à la Fondation Follereau.

Pour toute collecte atteignant 150€, la Fondation vous offre un t-shirt running.

Merci pour votre engagement.

 

 

Hebergeur d'image

Naristé, runner en 2017 pour la Fondation 

« Le 27 mai 2017, j’ai couru l’ING Night Marathon aux côtés de la Fondation Follereau. Je souhaitais me mettre un challenge et me dépasser pour finir cette course mythique. Pour m’aider dans ma préparation, j’ai décidé de créer une page de collecte et m’associer à la Fondation Follereau.

J’avais comme objectif de courir au moins 150 km avant la course, pendant mes entrainements. J’ai donc demandé à mes amis de me soutenir et de m’encourager, en faisant un don. Pour chaque don de 2€, je devais parcourir 1km. Après 2 mois de collecte, j’ai pu atteindre la somme de 370 €, et j’ai donc couru 185 km.

Je vous recommande cette expérience, c’est très motivant et quand on franchit la ligne d’arrivée, on a une double satisfaction : avoir réussi et aidé les enfants bénéficiaires de la Fondation. 

Merci à tous mes amis qui m’ont soutenu et motivé. »

 

Communiqué de la Fondation Follereau 


Publié le 15 novembre 2017