Haseef Rafiei a imaginé un gratte-ciel auto-imprimable. Son nom ? Le Pod Vending Machine Skyscraper qui s'inspire des métabolistes japonais.

Le gratte-ciel du futur sera-t-il un distributeur automatique ? C'est ce que laisse penser une innovation architecturale d'Haseef Rafiei : le Pod Vending Machine Skyscraper, qui a reçu la mention  honorable lors du concours Evolo. Un concours qui récompense chaque année les gratte-ciel les plus innovants imaginés par de jeunes architectes. Cette infrastructure tient compte des problématiques urbaines actuelles : loger plus de monde dans des espaces plus étroits

Concrètement, le jeune architecte s'est inspiré des métabolistes japonais et du jeu de stratégie Puissance 4. Les pions deviennent des capsules habitables et personnalisables, toutes imprimées en 3D. Le propriétaire ou le locataire peut choisir son emplacement et les équipements de base de l'intérieur. Le Pod Vending Machine essaye ainsi de convertir l'industrie immobilière en système de distributeurs automatique. Une imprimante 3D serait installée au-dessus du bâtiment afin de produire des modules en temps réel.