News

Schneider Electric et sa stratégie Green, avec Gilles Vermot-Desroches

Schneider Electric et sa stratégie Green, avec Gilles Vermot-Desroches

Gilles Vermot-Desroches est Directeur du Développement Durable au sein de la société Schneider Electric. Le 7 mai prochain, il partagera son expertise avec les CEOs et top-décideurs locaux lors de l’événement de référence du Green Business au Grand-Duché. En attendant sa venue au Grand-Duché, ce professionnel du développement durable donne un avant-gout de sa présentation, en répondant aux questions de Laurent Rouach, Partner, PwC Luxembourg, et GreenWorks. Inscrivez-vous au Luxembourg Green Business Summit.

 

GreenWorks : La fonction de directeur du développement durable n’est pas commune dans les entreprises du Grand-Duché. Quels sont les missions principales liées à cette fonction et les principaux chantiers relatifs que vous avez développés? 

Chez Schneider Electric, dans le Conseil d’Adminstration, il y existe une commission « Ressources Humaines et Développement Durable » qui, tous les ans, interroge la Direction générale et moi-même sur le sujet du Développement Durable.

 

Au quotidien, avec mon équipe, nos missions sont les suivantes : 

- Etre attentif et faire entrer chez Schneider Electric la compréhension des grands enjeux de la planète. Par exemple, pour les 5 ans qui viennent, le programme d’entreprise de la société s’organise autour de 5 grands enjeux : climat / biodiversité / l’éthique / développement (lutte contre la pauvreté) / la santé et l’équité.

- De plus, nous bâtissons des plans de progrès concrets qui nous permettent de prendre en compte les enjeux cités ci-dessus, de progresser et d’y associer l’ensemble de nos parties prenantes, de nos collaborateurs.

 

Laurent Rouach : Quels sont les principes qui guident l’approche Green Business de Schneider Electric ?

La compréhension de l’enjeu climatique va être tellement important partout dans le monde, quel que soit l’accord qui va être pris à Paris (lors du COP21), pour plusieurs raisons qui peuvent être complémentaires et qui guident les approches Green Business des sociétés.

 

Pour Schneider Electric, nous pouvons citer la volonté de réduire le coût de l’énergie dans son chiffre d’affaire et en particulier le côté non-prédictible de l’évolution des prix, et donc d’accroitre son indépendance.

 

Next page >>

Contenus supplémentaires

Sondage

X
Articles précédents :
L'éco-responsabilité, indispensable pour les entreprises

L'éco-responsabilité, indispensable pour les entreprises

La 45ème Journée Mondiale de la Terre est célébrée, aujourd’hui, mercredi 22 avril. A ce suje ...