News

Une motion pour la fermeture des centrales belges

Une motion pour la fermeture des centrales belges

Lors de la première séance publique de l’année 2016, les députés se sont prononcés ce mardi 19 janvier pour la fermeture des centrales nucléaires belges. Ils ont voté à l’unanimité une motion qui invite le Gouvernement luxembourgeois à «continuer à appuyer la revendication d’une fermeture rapide des centrales nucléaires de Tihange et de Doel et plus particulièrement la fermeture immédiate des deux réacteurs présentant des milliers de microfissures». Dans le texte, ils réclament également une sortie du nucléaire dans toute la Grande Région et invitent le Gouvernement à «poursuivre les efforts (…), pour aboutir à une fermeture définitive des centrales nucléaires françaises de Cattenom, de Chooz et de Fessenheim».

 

La motion a été votée suite à une heure d’actualité sur la sûreté du nucléaire belge suite aux incidents à Doel et à Tihange fin décembre. Hier, une délégation composée du Secrétaire d’État Camille Gira et de plusieurs députés avaient été reçu par deux ministres belges à Bruxelles pour discuter du sujet. Les représentants belges leur ont promis une sortie du nucléaire d’ici 2025. La centrale de Tihange se trouve à quelque 70 kilomètres de la frontière luxembourgeoise.

 

Source : Chambre des Députés du Grand-Duché de Luxembourg

Sondage

Agenda

X
Articles précédents :
Visite de la Chambre du Commerce du Luxembourg chez ProNewTech S.A.

Visite de la Chambre du Commerce du Luxembourg chez ProNewTech S.A.

Il est un domaine que l'on n'associe pas d'amblée avec la sensibilité écologique, c'est l'informa ...