lundi, juillet 15, 2024
AccueilActualitéAudi revoit la nomenclature de ses modèles pour simplifier la reconnaissance des...

Audi revoit la nomenclature de ses modèles pour simplifier la reconnaissance des versions électriques et Quattro

Audi n'en finit pas de faire des allers-retours sur le sujet des noms de modèles. Au printemps dernier, nous avons appris que la société aux quatre anneaux avait décidé d'abandonner les désignations numériques des performances et de s'en tenir au nom du modèle. Aujourd'hui, nous savons comment vous pourrez reconnaître les versions spéciales.

Audi a décidé de revoir la nomenclature de ses modèles, en simplifiant les inscriptions sur les véhicules. La marque allemande a supprimé les désignations de puissance à deux chiffres à l’arrière des voitures, qui avaient semé la confusion parmi les clients. Désormais, seules les versions S, e-tron et quattro seront mentionnées, avec des inscriptions discrètes sur le pilier central des véhicules. Cette initiative vise à réduire les coûts et à clarifier l’identification des modèles électriques et à traction intégrale pour les clients.

Changement de stratégie pour plus de clarté

Au printemps dernier, Audi avait déjà amorcé un changement en retirant les désignations numériques de puissance des voitures. Cette mesure, destinée à unifier la nomenclature entre les modèles thermiques et électriques, avait provoqué une confusion. Les nouveaux dirigeants ont donc décidé de se concentrer uniquement sur les désignations de modèle, tout en maintenant des inscriptions discrètes pour les versions spécifiques.

L’industrie automobile face aux nouvelles régulations chinoises sur les terres rares

Principaux changements :

  • Suppression des désignations de puissance : Les chiffres à deux digits disparaissent.
  • Inscriptions sur le pilier central : Les mentions e-tron et quattro seront gravées sur le pilier central entre les portes.

Le nouveau Q6 e-tron ouvre la voie

Le nouvel Audi Q6 e-tron est le premier modèle à adopter cette nouvelle stratégie. Les inscriptions e-tron et quattro ne seront plus visibles à l’arrière, mais discrètement gravées sur le pilier central. Cela permet non seulement de réduire les coûts de production des badges, mais aussi de limiter les risques de vol de ces éléments. De nombreux clients préfèrent en effet ne pas les remplacer lorsqu’ils sont volés pour éviter les dommages à la peinture.

Essai du Lapierre Overvolt TR 3.5 : la nouvelle référence des vélos électriques tout-terrain

Avantages pour les clients et la marque :

  • Réduction des coûts : Moins de badges à produire et à remplacer.
  • Moins de vols : Les badges étant moins visibles, ils sont moins susceptibles d’être volés.

Perspectives et implications

Cette nouvelle approche par Audi pourrait définir une tendance pour les autres constructeurs automobiles cherchant à simplifier leurs gammes et à réduire les coûts. Les clients devront s’habituer à vérifier le pilier central pour identifier les versions spécifiques de leurs véhicules, mais cette méthode pourrait s’avérer plus efficace et moins coûteuse à long terme.

Impact sur le marché :

  • Standardisation des modèles : Une nomenclature simplifiée et standardisée.
  • Innovation dans la conception des badges : Intégration plus discrète et moins coûteuse.

En simplifiant la nomenclature de ses modèles et en déplaçant les inscriptions spécifiques sur le pilier central, Audi espère offrir une meilleure clarté à ses clients tout en réduisant les coûts de production. Cette initiative marque une étape importante dans la stratégie de la marque pour s’adapter aux attentes des consommateurs et aux exigences du marché. Le Q6 e-tron incarne cette nouvelle approche, promettant une identification plus intuitive des versions électriques et quattro.

Top Infos

Coups de cœur