lundi, mai 27, 2024
AccueilAuto & MotoElon Musk enterre l'hydrogène : les raisons de son engagement envers l'électrique...

Elon Musk enterre l’hydrogène : les raisons de son engagement envers l’électrique pour l’avenir de Tesla

Alors que l'hydrogène gagne en popularité dans le secteur de la mobilité, Elon Musk reste ferme dans sa position en faveur des voitures électriques. Le PDG de Tesla critique ouvertement l'hydrogène comme étant une solution "stupide" et réitère sa confiance dans le potentiel des véhicules électriques pour l'avenir.

Elon Musk critique un carburant populaire en le qualifiant de “stupide”. L’entrepreneur sud-africain n’a pas mâché ses mots pour exprimer son scepticisme quant à l’hydrogène comme alternative aux voitures électriques, malgré sa popularité croissante dans le secteur de la mobilité.

Musk a toujours été un fervent défenseur des batteries par rapport aux modèles à hydrogène. Sa position n’est pas surprenante, étant donné qu’il est le PDG de Tesla, un fabricant de voitures électriques, de batteries et de solutions de stockage d’énergie.

Lors de l’événement “Cars of the Future” en 2022, Musk a déclaré que l’hydrogène “est le moyen le plus stupide” qu’il puisse imaginer pour le stockage de l’énergie. Il a également exprimé son désaccord avec les piles à combustible à hydrogène, qu’il considère comme “extrêmement stupides”.

Le pari d'Elon Musk sur l'électrique face à l'hydrogène

Malgré les critiques d’Elon Musk, l’hydrogène gagne du terrain dans le secteur de la mobilité. Certaines industries ne peuvent pas utiliser l’énergie électrique ou les batteries, et dans ces cas, l’hydrogène semble être la seule option viable. L’hydrogène peut être considéré comme un vecteur d’énergie, attirant plus par sa densité par masse que par son volume.

Cependant, Musk reste ferme dans sa position et a déclaré qu’il n’y aura pas de Tesla à hydrogène. Il a également utilisé l’ironie pour annoncer que l’entreprise abandonnera les batteries en 2024, une déclaration qui a suscité de nombreuses réactions dans le secteur.

Bien que l’opinion d’Elon Musk soit tranchée, certaines entreprises, comme Toyota et Hyundai, ont déjà produit des voitures à pile à hydrogène. En 2021, le groupe BMW a commencé à tester des voitures à pile à hydrogène sur les routes européennes, décrivant la technologie comme ayant “un potentiel à long terme pour compléter les moteurs à combustion interne, les systèmes hybrides rechargeables et les véhicules électriques à batterie”.

Cependant, Musk maintient sa confiance dans les voitures électriques et ne prévoit pas d’abandonner cette technologie pour Tesla. Selon lui, les voitures électriques ont un potentiel énorme et sont la solution la plus viable pour l’avenir de la mobilité.

Top Infos

Coups de cœur