dimanche, mars 3, 2024
AccueilActualitéAlerte environnementale à Sète : Les Gardiens de Thau dénoncent les pollutions...

Alerte environnementale à Sète : Les Gardiens de Thau dénoncent les pollutions persistantes

L’association écologiste “Les Gardiens de Thau” a décidé d’agir contre les récentes pollutions aux hydrocarbures à Sète, exprimant son exaspération face à ce qu’elle considère comme “l’inaction” des responsables et des autorités compétentes. Dans un courrier adressé au préfet de l’Hérault, avec une copie au procureur de la République, l’association dénonce des violations fréquentes du code de l’environnement et exprime sa frustration quant à la difficulté de faire enregistrer ces infractions sous forme de dépôts de plainte.

Josiane Amarger, présidente des Gardiens de Thau, affirme la nécessité de “taper du poing sur la table” face à ces problèmes persistants. Les membres de l’association expriment leur préoccupation suite aux récentes pollutions aux hydrocarbures dans les plans d’eau de Sète, notamment dans les canaux du canal Royal, provenant de la criée et se propageant vers l’étang de Thau les 13 et 19 décembre 2023, ainsi que les 3 et 14 janvier 2024, mettant en danger la qualité délicate des eaux de l’étang de Thau et sa faune halieutique.

Les Gardiens de Thau soupçonnent que ces pollutions proviennent des vidanges et curages de cuves de bateaux, soulignant l’inaction et l’absence de contrôle, d’enquête et de verbalisation de la part des autorités. L’association critique également le manque de réactivité de Port Sud de France, gestionnaire du port et des canaux. Elle déplore le manque d’engagement du commissariat de Sète dans le traitement des plaintes environnementales et exprime son mécontentement face aux lettres et plaintes qui semblent être négligées.

Les Gardiens de Thau manifestent leur inquiétude quant à la dernière plainte déposée contre X, alors qu’ils visaient à la déposer contre Port de France en tant que gestionnaire responsable du port et des canaux. Ils craignent que ces atteintes à l’environnement restent impunies en l’absence de mesures concrètes.

Top Infos

Coups de cœur